Home » Non classé » Ca sent la fin…

Ca sent la fin…

Youpi !!

Mais quel entrain et quelle bonne humeur ce matin !

La fin du voyage se fait sentir, nous sommes tous ramollis par les trimbalements de droite à gauche à travers la ville de Mandalay entre Pagodes, Palais, et restaurants. 

A vrais dire, nous nous étions un peu habitués à notre pause de 6h dans les heures trop chaudes de la journée, la sieste quotidienne et le farniente n’est plus de rigueurs ces derniers jours.. Que c’est dur! Et ça soupire… et ça râle… et ça a faim, mais ça ne veut pas manger et ça ne veut plus visiter…

Ce matin, nous avons plié bagage et sommes allés visiter un pont !

Le pont de U Bein se trouve donc à Amarapura, légèrement au sud de Mandalay et surplombe le grand lac Taungthaman. 

Le pont de U Bein est censé être le plus long pont en teck du monde et a été construit en 1850. ( mais paraît-il qu’il y en a un encore plus long a Yangon 😉 )

Ce fameux pont fait environ 1 km de long, 1m50 de large et ne possède pas de barrières. Lorsqu’on est un peu sujet au vertige, c’est un très bon exercice. 

Puis nous sommes allés manger pour midi à Inwa ou on peut aussi dire Ava.

Nous y avons retrouvé quelques touristes. C’est l’un des endroits de Mandaly que tout le monde vient voir. Ici ont vécu plusieurs Rois les uns après les autres. Les Palais ont été reconstruits plusieurs fois, mais beaucoup de la beauté de cet endroit est partie dans de grands séismes en 1839.

Après mangé nous avons grimpé dans des petites calèches tirées par de pauvres chevaux maigrichons, l’air assoiffé, mais d’une endurance au trot plutôt phénoménal ! Nous avons fait le tour du village nous arrêtant de temps en temps pour quitter nos chaussures et courir sur le sol brûlant jusqu’aux entrées de magnifiques palais.

Le premier finement sculpté dans le teck

et le deuxième de pierre et de briques.

Celui-ci était architecturalement assez intéressant. Dans sa partie basse de longs couloirs très étroits le traversaient de parts et d’autres dans le noir. Seule la lumière de l’autre côté nous guidait. De quoi donner de joyeuses idées aux garçons de courses poursuites.

Après cela nous sommes partis pour l’aéroport où nous avons beaucoup attendu, car nous sommes arrivés bien en avance.

Envole pour Yangun où nous sommes à présent. Nous avons rejoint notre premier Hôtel et je vais vous laisser là-dessus, car demain c’est 5h debout pour finir ce périple et arriver à 21h30 à Genève. ( plus 4,5 heures de décalage.

Eva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*